Un pilotage généreux pour Eric Mallen